COHÉRENCE SOMATO-PSYCHIQUE

Qu’est-ce que la Cohérence Somato-Psychique?

La Cohérence Somato-Psychique est une technique mise au point par l’ostéopathe belge Fabrice Charles. Elle mélange un ensemble de techniques avec pour objectif de lever les blocages (inhibitions) qui empêchent le processus naturel d’autoguérison de fonctionner au mieux.

À quoi se destine la CSP?

Si vous avez des trous de mémoire, des pertes de concentration, des difficultés de réflexion et de raisonnement, une fatigue inexpliquée, une faculté à rire ou pleurer facilement et « sans raison », de l’inhibition d’action, de l’agressivité, de la difficulté à poser un choix, de la procrastination, des tensions musculaires importantes, de la maladresse, des douleurs articulaires inexpliquées, des troubles digestifs, un sommeil perturbé, …. alors la CSP peut vous aider.

La CSP peut-être pratiquée sur toute personne, aussi bien sur des problèmes physiques que psychologiques et permet de rétablir une cohérence entre la psyché et le corps afin de permettre l’autoguérison du corps.

La CSP permet à chacun

  1. de retrouver son équilibre,
  2. de casser les schémas répétitifs qui nous rendent la vie insupportable,
  3. de libérer le corps de mémoires traumatiques et des images mentales  qui perturbent sa biologie.

Comment se déroule la séance?

Après une discussion avec la personne, afin de préciser sa demande, elle est invitée à se placer sur une table de travail confortable, habillée, afin que le praticien puisse faire les tests neuro-végétatifs et détecter les blocages. Une correction sera faite en fonction de ce qui est trouvé et en fin de séance le travail se terminera par un dialogue avec la personne à partir de ce qui a été trouvé lors des tests.

Pour plus d’informations :

voir le site de Fabrice Charles

voir un article dans agenda plus

« Un être humain fait partie d’un tout que nous appelons « l’Univers »; il demeure limité dans l’espace et le temps. Il fait l’expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme s’ils étaient séparés du reste – une sorte d’illusion d’optique de sa conscience. » 

Albert Einstein